Suisse-Turquie : les confessions d’un ambassadeur flingueur

Ihsan Kurt
1er novembre 01 - Retour sur la fusillade mortelle du 24 juin 1993 à l’ambassade de Turquie à Berne. Le représentant turc, alors couvert par son immunité diplomatique, a menti à tout le monde

« J’ai pris le Browning et le Smith & Wesson qui me restaient de mon père. J’ai mis une poignée de balles dans ma poche. J’ai regardé sur le moniteur. J’ai vu que notre agent de sécurité avait fermé la porte à clé. Je lui ai demandé de l’ouvrir et je suis sorti. »

Une réplique de film policier ? Non, de nouvelles explications que donne Kaya Toperi, ancien ambassadeur de Turquie en Suisse, sur le déroulement de la fusillade qui fit un mort et plusieurs blessés parmi des manifestants kurdes le 24 juin 1993. Dans cette nouvelle version des faits, rapportée par le quotidien turc Hürriyet dans son édition du 29 octobre, il ressort notamment que l’ancien diplomate a menti à la justice et aux médias suisses il y a huit ans. De plus, les gardes de l’ambassade de Turquie utilisaient des armes introduites illégalement dans le pays.

A la suite du drame du 24 juin 1993, la Suisse et la Turquie ont toutes deux rappelé leur ambassadeur. Le froid fut intense pendant une bonne année. Quant à Toperi, il prend sa retraite en 1996 après deux ans passés à Séoul et s’investit dans le secteur privé. Aujourd’hui, comme il est de coutume en Turquie pour d’anciens diplomates ou officiels de haut rang, il prépare le terrain pour la publication à venir de ses mémoires et une possible entrée en politique. Il reproche notamment au chef de la diplomatie turque de l’époque, Hikmet Cetin, de ne pas l’avoir suffisamment soutenu après ses actes de « légitime défense » à Berne. Celui-ci rétorque que l’ex-diplomate est amer « de ne pas avoir été nommé à New York ». Sacrée carrière !

A Hürriyet, Kaya Toperi confie qu’il a vidé en l’air le chargeur d’un de ses revolvers pour effrayer deux manifestants qui s’apprêtaient à battre un gardien de l’ambassade à coups de batte de base-ball. Dans une interview accordée à 24 Heures le 23 juillet 1993, il avait pourtant déclaré que s’il portait bien une arme sur lui, il n’avait « pas eu à l’utiliser ». Au quotidien turc, il raconte encore que son garde du corps a également tiré dans les jambes de sept manifestants. « Une balle qui a ricoché a atteint quelqu’un à l’aine. Cette personne est décédée en route à la suite d’une hémorragie », se souvient également l’ambassadeur Rambo, comme l’avait surnommé la presse turque à la suite de ces violences. La victime était un jeune réfugié kurde, Semsettin Kurt. A l’arrivée de sa dépouille dans la ville kurde de Gaziantep, 5000 personnes étaient descendues dans les rues pour condamner ce crime. Kaya Toperi confie encore à Hürriyet que les agents de sécurité de l’ambassade de Turquie portaient des pistolets-mitrailleurs MP 5 « introduits en cachette en Suisse ». La justice bernoise appréciera, elle qui avait classé le dossier en août 1994 pour « des raisons de procédure ». Devant le refus de la Turquie de lever l’immunité diplomatique de six diplomates incriminés, dont l’ambassadeur, le juge d’instruction Peter Kunz avait jeté l’éponge.

Aux Affaires étrangères à Berne, on ne veut surtout pas remuer de poussière : « Le vif échange de propos entre l’ancien ambassadeur et l’ex-ministre des Affaires étrangères montre qu’il s’agit d’histoires internes. Ca n’affecte en rien les relations bilatérales avec la Suisse », déclare Muriel Berset Kohen, porte-parole au DFAE. En première ligne, Kurt Wyss, l’ambassadeur suisse à Ankara a quand même eu un moment d’inquiétude : « Je me suis d’abord demandé si quelque chose se préparait pour empoisonner les relations entre nos deux pays. Mais les Affaires étrangères turques m’ont rassuré. »

InfoSud/Ihsan Kurt et Fabrice Boulé

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews